Comment accéder au diplôme Bachelor contrôle de gestion ?

contrôle de gestion

Publié le : 26 octobre 20236 mins de lecture

Le Bachelor comptabilité et gestion est un diplôme professionnel. Sa préparation nécessite un minimum de 3 ans. La formation permet aux étudiants de se familiariser avec plusieurs secteurs professionnels. Après avoir obtenu ce diplôme, un étudiant peut intégrer le domaine de la gestion, de la finance, de l’audit, de l’administration, etc. Il y a plusieurs étapes à suivre pour accéder au Bachelor contrôle de gestion. Lesquelles ?

Comment accéder au bachelor comptabilité gestion ?

Tout d’abord, le candidat doit être titulaire au minimum du diplôme du baccalauréat. Cela lui permet d’accéder à la première année du bachelor comptabilité gestion. Ensuite, si l’étudiant possède déjà un BTS, il lui est possible d’intégrer la troisième année du programme. Cette dernière comprend les :

– BUT TC (Techniques de commercialisation) ;

– BTS GC (Gestion et Comptabilité) ;

– BUT GACO (Gestion commerciale et administrative) ;

– BUT GLT (Gestion des transports et de la logistique) ;

– BUT GEA (Administration et gestion des entreprises) et

– BUT STID (Statistique et information décisionnelle).

Il existe 9 écoles homologuées pour le bachelor contrôle de gestion en France. Le niveau académique maximum est la huitième année, ou BAC+8. Dans certains pays européens, l’étudiant peut également faire un bachelor en alternance. En revanche, ce dernier peut gagner environ 3000 à 8000 € sans alternance, mais il aurait tout de même une expérience professionnelle.

Vous pouvez consulter le site ppa.fr pour plus d’informations.

Bachelor comptabilité gestion : les conditions d’accès !

Premièrement, accéder au bachelor contrôle de gestion demande un effort important pour les nouveaux étudiants. En effet, il ne s’agit pas d’une simple formation. Tout d’abord, comme son nom l’indique, c’est une formation professionnelle et elle nécessite la volonté de chaque étudiant.

Deuxièmement, si l’étudiant possède déjà un bac +2, ce diplôme doit avoir un lien direct avec la formation. Par exemple, l’étudiant doit être titulaire d’un BTS Gestion et Comptabilité, d’un DCG, d’un DUT GEA, etc. avant de se présenter au concours d’entrée du bachelor contrôle de gestion.

Troisièmement, le candidat est prié de présenter tous les documents à temps. Tous les dossiers nécessaires, notamment le baccalauréat et les relevés de notes de la formation doivent être complets avant la clôture des inscriptions. Aucun retardataire ne sera accepté, sans exception.

Quatrièmement, le candidat doit préparer au moins 7.600 euros comme frais d’inscription. Ce coût de formation comprend la préparation des programmes pendant l’année, l’évaluation, les séminaires méthodologiques et les révisions intensives ainsi que le matériel pédagogique. Il y a aussi l’accompagnement de chaque étudiant dans la recherche de stages et d’emplois, l’apprentissage des PGI et des logiciels aux métiers et l’accès illimité à la bibliothèque. Sans oublier le fait que le nouvel étudiant doit passer un court entretien avec un membre de l’établissement s’il réussit le concours d’entrée.

Où suivre un bachelor contrôle de gestion ?

Plusieurs campus universitaires proposent des formations professionnelles à distance. Mais en pratique, il est possible de suivre le bachelor comptabilité gestion ponctuellement dans des établissements spécialisés, notamment les écoles d’ingénieurs, de commerce, de gestion et de comptabilité. La formation est également accessible dans les universités et les lycées privés ou publics de l’enseignement supérieur. Par ailleurs, selon l’école ou la filière choisie, la formation peut se faire à temps partiel ou à temps plein.

Cela dit, la liste des bachelors en comptabilité et gestion est très longue. Pourquoi ? Parce qu’il existe plusieurs diplômes attractifs qui permettent aux étudiants d’intégrer ce secteur rigoureux. De plus, les formations pour obtenir un bachelor en contrôle de gestion sont diplômantes et complètes. Cela permet aux apprenants d’obtenir un emploi satisfaisant.

Par ailleurs, les étudiants peuvent opter pour le bachelor gestion comptable de niveau BAC +2 ou même BAC +5 en fonction de plusieurs paramètres : leurs spécialisations, leur temps d’étude et leurs projets professionnels souhaités. La poursuite des études doit se faire dans la mesure du possible, si l’étudiant souhaite devenir expert-comptable. Viser le BAC +8 est donc la meilleure option possible pour obtenir le DEC (Diplôme d’Expertise Comptable). Mais il faut savoir que le DEC n’est pas accessible à tous. Pour l’obtenir, l’étudiant doit d’abord être titulaire du DSCG.

Bachelor contrôle de gestion : une formation professionnelle !

Tous les cours sont encadrés par des professionnels. Les enseignants, aussi appelés intervenants, transmettent leurs connaissances et leur expérience du secteur du travail lors des cours théoriques de la première année. Les étudiants sont initiés aux cultures d’entreprise. Ils sont tenus d’effectuer un stage pour chaque année universitaire qu’ils terminent. Toutefois, certaines écoles proposent si possible un programme d’alternance. Cette nouvelle forme d’apprentissage prend la forme d’un contrat de formation, d’un stage ou d’un contrat de professionnalisation.

L’objectif de cette alternance est d’allier formation pratique et théorique. C’est un excellent moyen d’approfondir l’expérience professionnelle, les connaissances et le savoir-faire de l’étudiant. Si vous êtes intéressé, vous devez d’abord être bien informé. En effet, l’alternance n’est pas forcément appliquée en première année, mais en troisième année. De plus, c’est pendant l’alternance que les étudiants vont chercher un emploi correspondant à leurs compétences. Et comme à chaque année révolue, les étudiants de la troisième année du bachelor contrôle de gestion doivent également rechercher une entreprise pour effectuer leur stage. De telles informations vous permettront de vous rapprocher de l’obtention de ce diplôme.

Plan du site